UA-64292586-2
top of page

Les yeux du labyrinthe: une danse énigmatique au cœur de l'obscurité choisie

Au sein du labyrinthe insaisissable de ma propre réalité, mes yeux, tels des oracles muets, s'engagent dans une chorégraphie énigmatique. Ce n'est point la faiblesse de leur vision qui assombrit mon regard, mais plutôt une volonté inconsciente, une force irréfutable qui orchestre le repli de ma perception du monde. Une fatalité indiscernable semble guider la fermeture de mes paupières, m'immergeant dans une obscurité choisie, déconnectée de toute logique apparente.


Au fil de cette expérience singulière, une profonde incompréhension s'installe, comme une brume éthérée qui voile la clarté du quotidien. Mes yeux, témoins silencieux d'un drame intérieur, cherchent à déchiffrer les raisons de leur propre retrait visuel. Chaque clignement devient une question sans réponse, chaque obscurité, une énigme à laquelle même mes pensées ne peuvent accéder.


Les yeux du labyrinthe

Et au cœur de cette obscurité délibérée, une interrogation persistante résonne comme un écho lointain : "Pourquoi ?" Pourquoi mes yeux, au lieu d'être des fenêtres ouvertes sur le monde, se referment-ils comme des portes mystérieuses ? La question flotte dans le silence, sans réponse évidente, ajoutant une dimension abyssale à cette expérience où la volonté se confond avec une force insaisissable. Mes yeux errent ainsi dans le dédale profond de leur propre obscurité, explorant des territoires énigmatiques dont les contours restent insaisissables.


Cette exploration intérieure devient une quête existentielle, un voyage au sein des méandres de soi-même. Les motifs de ce repli visuel demeurent enfouis dans les replis de mon esprit, et chaque battement de paupière semble être une tentative vaine de percer le mystère. Mes pensées, telles des lanternes vacillantes dans la nuit, tentent de dissiper les ténèbres qui entourent cette énigme, mais la vérité demeure insaisissable, échappant à toute tentative de compréhension rationnelle.


Ainsi, je me retrouve dans un état de contemplation obscure, avec mes yeux comme guides muets à travers ce labyrinthe de perplexité. La signification de cette danse silencieuse entre la fermeture des paupières et la recherche de lumière reste une énigme captivante, une exploration intime des mystères enfouis au plus profond de ma propre réalité.

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page